Vœux et parution du n°74 des Cahiers Méduliens

Le conseil d’administration de la Société archéologique et historique du Médoc vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2021 : qu’elle soit riche en recherches, en découvertes et en moments de partage !

En attendant de pouvoir se retrouver lors de rencontres conviviales, quoi de mieux pour bien débuter cette année que de découvrir le dernier numéro de votre revue préférée! Second opus de 2020, il clôt une année bien particulière qui a vu également, malgré la crise sanitaire, la publication d’une Petite Monographie proposant des témoignages sur les prisonniers de guerre allemands en Médoc après la Seconde Guerre mondiale.

Au sommaire du numéro 74 :

« L’urne cinéraire du premier Âge du Fer de Lesparre-Médoc : réinterprétation d’une découverte ancienne ».

Yoann Ceinturet propose la relecture d’une découverte archéologique : quand une urne cinéraire du Premier Âge du Fer s’avère être un « cuvier à lessive ». L’auteur en profite pour restituer toutes les étapes d’une pratique disparue : faire la lessive avant la machine à laver !

« Saint-Germain d’Arsac : une église paroissiale du Haut-Médoc (VIIe-XIXe siècles). Première partie ».

Jean-Pierre Méric s’intéresse à l’église de Saint-Germain d’Arsac, et nous emmène sur les traces de son patron saint Germain d’Auxerre et de sa dévotion en Médoc et en Gironde, avant de se pencher sur l’édifice et sa construction. Il y a tant à dire ! L’histoire se poursuivra dans le prochain numéro !

« Les seigneurs d’Arsac (XIIe-XVIIIe siècles, essai de chronologie) ».

Jean-Pierre Méric offre par la même occasion un essai de chronologie des seigneurs d’Arsac, nous conduisant dans les méandres de la généalogie. On y rencontre les seigneurs primitifs d’Arsac au Moyen Âge puis plus tard les Darrérac et les Ségur-Cabanac.

« 1945-2020 : il y a 75 ans, le Médoc était libéré ».

Christophe Rambert rappelle la libération tardive du Médoc en 1945 et évoque la brigade Carnot et cette « guerre des poches » jusqu’à la venue du général de Gaulle le 22 avril à Grayan. Cet article propose une synthèse éclairante de cette période et un très bon complément pour mieux comprendre les témoignages recueillis dans la Petite Monographie récemment publiée.

« Toponymie de la paroisse de Gaillan-en-Médoc ».

La rubrique des Bonnes Pages permet de (re)découvrir des recherches menées sur le Médoc. Le travail de Bénédicte Boyrie-Fénié sur la commune de Gaillan avait été publié en 1984 dans la revue annuelle Garona, Cahiers du CECAES (Centre d’Etudes des cultures d’Aquitaine et de l’Europe du Sud). Présenté ici par Jean-Pierre Méric, le texte propose une analyse des toponymes qui donne des clés de compréhension de l’occupation du sol dans ce secteur.

« La mairie du Pian-Médoc ».

Dans une Petite Chronique, Annick Mora restitue l’histoire de la mairie et des écoles du Pian-Médoc au cours du XIXe siècle.

Où se procurer ce numéro ?

Par abonnement ou dans les points de vente habituels.

Le numéro 73 des Cahiers Méduliens vient de paraître!

Couverture73Numéro inédit, à l’image du confinement ! Malgré ces conditions exceptionnelles, l’équipe de la Société archéologique et historique du Médoc a pu élaborer un nouvel opus de la revue.

Au sommaire

La desserte postale en Médoc, du XVIIIe siècle à l’arrivée du timbre poste.

Michel Aka aborde l’histoire de la poste en Médoc ; ce récit fait tout particulièrement écho à nos modes d’échanges contemporains et replace le courrier dans un contexte historique éclairant.

Le site de Terrefort à Gaillan-en-Médoc. Caractérisation, rôle et place dans le territoire médulien pendant l’époque romaine (1er siècle av.J-C.-Ve siècle ap.J.-C.)

Théo-Txomin Quirce partage les résultats de ses recherches universitaires en archéologie. Il traite du sujet des villas gallo-romaines à partir de l’exemple de Terrefort à Gaillan. Son propos est étayé par une riche documentation et de nombreuses illustrations.

La famille Delignac en Médoc.

Claire Steimer fait honneur à une famille du Bas-Médoc, les Delignac : de la fin du XVIIIe siècle avec Pantaléon, homme d’affaires du Président du parlement de Bordeaux, Jean-Charles Daugeard, au début du XXe siècle avec Jean Arthur, capitaine au long cours, l’article dresse le portrait de ces propriétaires terriens et notables locaux.

Un vieux nom de famille gascon, Hosten.

La rubrique des Bonnes Pages permet de (re)découvrir des recherches menées sur le Médoc. L’article publié en 1949 par l’historien girondin Alexandre Nicolaï (1864-1952), présenté ici par Jean-Pierre Méric, s’intéresse au patronyme Hosten.

Avec les Petites Chroniques, René Magnon et Annick Mora nous font découvrir des aspects méconnus de l’histoire de Lacanau, pour l’un, et du Pian-Médoc pour l’autre, d’Albert Camus aux moulins à eau !

Où se procurer ce numéro?:

Par abonnement

Dans les maisons de la presse et librairies

Meilleurs voeux 2020 et parution du numéro 72 des Cahiers Méduliens

La Société Archéologique et Historique du Médoc vous présente ses meilleurs voeux 2020 et vous annonce le sortie du n°72 des Cahiers Méduliens

  • Au sommaire
  • Un lieu-dit, une histoire : Lesparre par Dominique BROCHERIOU
  • Le logis conventuel de l’abbaye Saint-Pierre de Vertheuil. Notice historique par Olivier LESCORCE
  • Des caves coopératives au pays des châteaux par Christophe RAMBERT
  • L’histoire politique, religieuse et littéraire des Landes, depuis les temps les plus anciens jusqu’à nos jours, par Pierre Hyacinthe Dorgan (1846). Texte présenté par Jean-Pierre MERIC
  • La famille Duchesne dans le Médoc, par Didier HAUG
  • Des « Quatre routes » à la place de la Gaieté à Lacanau, par René MAGNON
  • La « prairie des pauvres » au Pian-Médoc, par Annick MORA

Voeux2020_SAHM

Retrouvez la SAHM et ses publications à l’Assemblade Médocaine, la journée évènementielle du PNR, samedi 12 octobre à Saint-Laurent-Médoc

assemblade

Pour célébrer sa création, le Parc Naturel Régional Médoc (PNR) organise une journée événementielle samedi 12 octobre de 10h à 18h30 sur le site de la Ferme de Lhorte – Saint-Laurent du Médoc.
L’objectif de cette journée est de rassembler les Médocains sur une manifestation conviviale et familiale, tout en valorisant le Médoc et ses acteurs locaux. La SAHM participera à cette journée et présentera quelques-unes de publications à l’espace « Petite librairie ». N’hésitez pas à venir nous rendre visite.  Lien vers programme complet AssembaldeMedocaine.

Plan du site

PNR_Medoc_AssembladeMedocaine

 

A vos agendas ! La SAHM présentera ses publications « Les Cahiers Méduliens » au salon du livre de Saint-Estèphe le 6 octobre

La Société archéologique et historique du Médoc tiendra un stand sur le prochain salon du livre de Saint-Estèphe, dimanche 6 octobre. De nombreux numéros sur l’histoire du Médoc récents et anciens seront proposés à la vente. N’hésitez pas à nous rendre visite et échanger des idées !

Parution du numéro 71 des Cahiers Méduliens

Diapositive2


Le numéro 71 des Cahiers Méduliens vient de paraître.

Disponible dans les points de vente habituels du territoire, par abonnement ou en contactant notre secrétaire Michel Aka (secretaire.sahmedoc@gmail.com)

Au sommaire,

-Honneur au Château du Boscq à Saint-Estèphe, avec la publication de l’étude réalisée en 2002 par l’archéologue Daniel Frugier ;

-Suite et fin des recherches consacrées par Jean-Pierre Méric aux origines du Château Durfort-Vivens à Margaux et à la famille d’origine écossaise, les Ainslie ;

-Dans la rubrique « Bonnes pages à relire », la lumière est mise sur le tumulus de Bernet à Saint-Sauveur avec la publication de l’article réalisé par Olov Janse en 1933 ; le site a récemment été dégagé et aménagé, il mériterait toutefois de nouvelles fouilles…

-René Magnon s’est intéressé à des vestiges de la guerre 1914-1918 à Lacanau : visite guidée !

Pour rappel, les numéros 1 à 55 sont désormais consultables en ligne sur le site 1886 de l’Université Bordeaux Montaigne et prochainement sur le site Gallica.

La SAHM vous souhaite une bonne année 2019 !

Le conseil d’administration vous souhaite une nouvelle année riche en découvertes ! Pour bien commencer 2019, retrouvez le numéro 70 des Cahiers Méduliens.

Au sommaire, couv n°70

  • Des vestiges archéologiques qui témoignent de l’existence d’une villa gallo-romaine à Prignac ;
  • Les souvenirs de Marcel Cazes qui font revivre Pauillac au début du XXe siècle et qui montrent tout l’intérêt de conserver les archives familiales ;
  • Dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale, découvrez les hôpitaux établis en Médoc, ainsi que toutes celles et ceux qui ont porté secours aux blessés militaires ; cet article est richement illustré de cartes postales et de documents inédits ;
  • Le Château Pédesclaux, 5e grand cru classé du Médoc, dans tous ses états ;
  • Le Bas-Médoc après la Seconde Guerre mondiale, à travers un article publié par M. Cassou-Mounat en 1952, qui met en lumière des enjeux de territoire encore d’actualité de nos jours.

Quelques rendez-vous à noter dans vos agendas :

-le 8 février 2019, journée aux Archives départementales de la Gironde sur le thème : « Etudier l’histoire de sa commune : retours d’expériences », de 10h à 17h. Programme détaillé prochainement disponible.

-le 23 mars 2019, assemblée générale : plus de précisions à venir.

Sortie du numéro spécial des Cahiers Méduliens ‘Regards sur le Médoc’

couverture-nc2b067.jpg

A l’occasion de son cinquantième anniversaire la Société Archéologique et Historique du Médoc (SAHM), un numéro spécial de la revue Les Cahiers Méduliens propose des « Regards sur le Médoc ».

Pour qui le Médoc se résume à de grands crus classés et d’élégants châteaux, cet ouvrage présente bien d’autres facettes de la presqu’île girondine, à travers les regards d’auteurs des XVIIIe et XIXe siècles.

Géographes, administrateurs, journalistes, artistes, etc., ils ont été inspirés par le Médoc, étonnés par ses paysages aussi bien que par ses traditions et ses habitants. Avec eux, le lecteur est invité à voyager, à parcourir les dunes et les marais, les plages et les forêts, les vignes et les landes.

Ces textes offrent de multiples points de vue qui restituent la complexité et la richesse de cette fin des terres entre océan et estuaire. De la légende locale à la Grande Histoire, leur confrontation redessine un Médoc singulier, au-delà des clichés.

A la lumière de ces témoignages mais également des gravures et des peintures qui illustrent le recueil, c’est aussi le Médoc d’aujourd’hui qui est révélé, l’occasion d’y porter un nouveau regard.

La  soirée de lancement de ce numéro spécial s’est déroulée le jeudi 8 juin 2017 à 18h au Château Ormes de Pez (Saint-Estèphe) avec le soutien de Jean-Michel Cazes.

Sommaire du numéro spécial « Regards sur le médoc »

I – Regards de géographes

II – La mer, la forêt, la vigne

III – Regards sur les indigènes

IV – Regards de voyageurs

V – Regards de personnes d’influence

VI – Regards d’artistes et d’écrivains

VII – Vues du Médoc Potemkine

 

160 pages ; 28 auteurs ; textes réunis et présentés par Jean-Pierre Méric

Prix : 18 euros