Des bateaux aux couleurs de la Gironde 1818-2018

téléchargement

Vient de paraître: « Des bateaux aux couleurs de le Gironde 1818-2018 » de François Jouison

Au moment où l’histoire maritime de la métropole girondine, quelque peu délaissée, revient sur le devant de la scène, avec notamment la prochaine ouverture du Musée de la Mer et de la Marine de Bordeaux, au moment où la Cité du Vin de Bordeaux bat son plein de touristes, le vin et la marine ont toujours été les vecteurs du rayonnement bordelais dans le monde.

On appelait alors le port de la Lune le grenier de la France et c’est là que se faisait la plus grande partie du commerce du royaume.

Toutes les marchandises du Languedoc, de Provence, d’Orient et des îles d’Amériques venaient à Paris en passant par Bordeaux. C’est également de là que les vins, stockés dans les chais situés dans le faubourg des Chartrons, s’exportaient au-delà des océans.

Certaines compagnies maritimes n’hésitèrent pas à baptiser leurs navires du nom de grands crus bordelais.

Deux navires prirent le nom de « Château Margaux », quatre celui de « Château-Yquem, six « Château Lafite », un « Château Léoville » , deux « Châteaux Palmer », deux « Pontet-Canet », un « Château Pavie », un « Château Pétrus », un « Château Larose », deux « Château Latour ».

Les armateurs mirent d’autres bateaux en service aux noms évocateurs de « Barsac », « Saint-Émilion », « Listrac », « Pauillac », « Saint-Estèphe », « Pessac », « Léognan »…

Ce livre passionnant, illustré de 280 photos, raconte cette histoire extraordinaire et assez peu connue.

Si vous vous intéressez au monde maritime, alors n’hésitez-pas à vous procurer l’ouvrage Des bateaux aux couleurs de la Gironde aux éditions Decoopman (boutique en ligne : www.decoopman.com).

Format : 156 x 234 – 300 pages – 280 photos NB – Prix 22 €

Présentation des bateaux aux couleurs de la Gironde

Parution du livre « Le mariage du chevalier du Périer de Larsan »

Lettres inédites du chevalier de Romain du Périer de Larsan à la famille d’Aux (1789-1790)

Parution du nouvel ouvrage édité par A2PL, consacré à l’homme de lettres médocain Romain du Périer de Larsan (1757-1828), bien connu du monde des chercheurs et des bibliophiles.

Né au château de Livran à Saint-Germain-d’Esteuil, propriétaire d’un domaine à Saint-Christoly-Médoc et marié à Mlle d’Aux, fille du seigneur du Barrail à Bégadan, Romain du Périer de Larsan est particulièrement connu pour le récit qu’il laissa de son emprisonnement à Bordeaux, témoignage des heures de la Révolution.

Cette édition résulte de la découverte récente d’un lot de correspondance privée échangée à la fin du 18e siècle par le chevalier du Périer de Larsan et les d’Aux, sa belle-famille. Ces documents inédits sont enrichis de travaux de recherche et de 15 pages d’iconographie.

La parution officielle a eu lieu samedi 3 mars.  En Médoc, l’ouvrage est disponible cette semaine suivante, en Sud-Médoc auprès de l’association, ainsi qu’à Lesparre à l’espace culturel Leclerc.

Assemblée générale de la SAHM, le 3 mars 2018

La Société Archéologique et Historique du Médoc tiendra son Assemblée Générale annuelle le samedi 3 mars 2018 à 10 heures au village de Bages, à Pauillac (Rendez-vous devant le café Lavinal).

A.G. SAHM. 3

Ordre du jour :
– Rapport d’activité
– Rapport financier et budget 2018
– Rapport Cahiers Méduliens
– Cotisations et Abonnements aux Cahiers pour 2019
– Renouvellement des membres du Conseil d’Administration sortants : Dominique HA et Michel AKA

Les candidatures au Conseil d’Administration et les pouvoirs de représentation à l’assemblée générale sont à adresser au secrétaire :

-par voie postale : Michel AKA 26 Rue Sauternes 33185 LE HAILLAN

-courrier électronique : secretaire.sahmedoc@gmail.com

Il est rappelé que seuls les membres à jour de leur cotisation peuvent participer au
vote.
La journée sera organisée de la façon suivante :

-10 h 30 (salle des vendangeurs) : conférence par Léopold Maurel, conservateur du patrimoine, service régional d’archéologie, DRAC Nouvelle-Aquitaine : « L’actualité de l’archéologie en Médoc ».

-12 h 30 : repas au café « Lavinal ». Le prix du repas est fixé à 25€ par personne, les sociétaires désirant y participer doivent renvoyer le bulletin d’inscription et le chèque correspondant, au secrétaire, avant le 22 février.

-14 h (salle des vendangeurs) : assemblée générale.

La SAHM vous présente ses meilleurs voeux 2018 et vous annonce la sortie du numéro 68 des Cahiers Méduliens

Affichette N°68 Cahiers MéduliensLe numéro 68 de la revue de la Société archéologique et historique du Médoc, Les Cahiers Méduliens (décembre 2017), fait la part belle à l’histoire viticole du Médoc. Y sont notamment évoqués :

-le château Durfort-Vivens (Margaux), à travers la saga de la famille Ainslie proposée par Jean-Pierre Méric (1ère partie) ;

-le château voisin de Lascombes dont Nicolas Rubisiak retrace la préhistoire puis l’évolution au gré de ses propriétaires successifs du XVIIe au XXe siècles ;

-le Château Chasse-Spleen (Moulis-en-Médoc) avec la figure de Rosa Ferrière-Castaing, femme de tête, qui concourt à la renommée du cru dans la 2e moitié du XIXe siècle ; l’oraison funèbre de la châtelaine de Chasse-Spleen, document rare, a été communiqué par Guillaume Batailley, fidèle adhérent de notre Société ;

-enfin, Claire Steimer a étudié le patrimoine du vignoble de Soulac, fleurissant à la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, et témoignant d’un aspect méconnu de l’histoire viticole médocaine.

Si la thématique viticole est largement abordée dans ce numéro, d’autres aspects du territoire sont également mis en évidence : Dominique Brocheriou et Michel Seutin proposent une rubrique sur la toponymie et s’intéressent à « la fosse aux loups » ; quant aux « Bonnes pages à lire ou à relire », elles restituent les rapports du comte de Vivens sur les encombrements de la Gironde, dans la première moitié du XIXe siècle.

Bonne lecture et belles découvertes !

Conférence : La pitoyable enfance de Guillaume Aupar, abandonné à sa naissance (mars 1845), et confié à la colonie agricole du Médoc (en 1856)

Dans le cadre de l’exposition Enfances. Grandir de la Renaissance au baby-boom organisée par les Archives départementales de la Gironde, Jean-Pierre Méric propose une conférence le samedi 9 décembre à 15h.

Archives départementales de la Gironde
auditorium Jean-Cayrol
72, cours Balguerie-Stuttenberg à Bordeaux

enfances

A découvrir à cette occasion, l’exposition Enfances. Grandir de la Renaissance au baby-boom

Exposition présentée en salle des voûtes
du 24 novembre 2017 au 30 mars 2018
Entrée libre et gratuite
Visites guidées : mardi 10h et dimanche 15h

archives.gironde@gironde.fr
Tél : 05 56 99 66 00
www.archives.gironde.fr

Un nouveau numéro de L’Estuarien

couv_estuarien_62

Le numéro 62 de la revue L’Estuarien, proposée par le Conservatoire de l’estuaire, vient de paraître. Il est consacré essentiellement à Mortagne-sur-Gironde mais vous y trouverez également un article sur Les Cahiers Méduliens et les 50 ans de la SAHM.

Le Conservatoire de l’estuaire lance aussi un appel aux médocains : « Devenez veilleurs de presse ». Il s’agit d’aider l’association à alimenter la rubrique « Tour d’horizon » qui propose une revue de presse autour de l’actualité de l’estuaire : jusqu’à présent, le Médoc y est peu représenté… Si vous êtes un lecteur assidu de la presse locale et que vous souhaitez relayer les informations concernant le territoire médocain, n’hésitez pas à contacter le Conservatoire de l’estuaire : lestuarien@estuairegironde.net.

Et ne manquez pas de consulter le site internet du Conservatoire de l’estuaire, riche en informations et en ressources documentaires : http://estuairegironde.net/